Un revêtement virucide, bactéricide, fongicide total qui tue le Covid-19

Santé
Description

Selon l’OMS, des études ont évalué la persistance du virus de la COVID-19 sur différentes surfaces.

L’une d’entre elles (https://www.thelancet.com/journals/lanmic/article/PIIS2666-5247(20)30003-3/fulltext) a montré que le virus pouvait demeurer viable un jour entier sur les tissus et le bois, deux jours sur le verre, quatre jours sur l'acier inoxydable et le plastique, et sept jours sur la couche extérieure d'un masque médical.

Une autre (https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMc2004973) a révélé que le virus survivait quatre heures sur du cuivre, 24  heures sur du carton et jusqu'à 72 heures sur du plastique et de l'acier inoxydable.

Le virus survit également dans une large gamme de valeurs de pH et de températures ambiantes, mais est sensible à la chaleur et aux  méthodes de désinfection courantes.

Et si on traitait ces surfaces pour qu’elles désactivent elles-mêmes la charge infectieuse ?

L’innovation proposée

La société Lithcote®, spécialisée dans la formulation et l’application de revêtement de surface sur tout type de support, vient de mettre la dernière main à un  revêtement qui est à la fois virucide, bactéricide et fongicide total. 

Ce qui veut dire que si un virus ou une bactérie devait se déposer sur la surface traitée, la charge infectieuse en serait désactivée.

Cette technologie s’appuie sur des nano-céramiques fonctionnelles reliées chimiquement à un réseau polymère. 

Le traitement de surface ainsi formé est transparent, peu épais (10μm), flexible, très résistant et surtout : actif…

Ce produit a été testé au sein d’un Laboratoire de l’Université de Liège sur le SARS-Cov-2 (Covid-19) selon la méthode TCID50 avec une charge virale de 106 /mL (alors que la norme ISO 21702 prévoit une charge limitée à 105 /mL). 

La norme qualifie un produit comme étant efficace si 90% de la charge virale est détruite en 24 heures. Le lithocide Nanocoat a, lors des tests effectués à l’ULg, détruit 99,9% de la charge virale en moins d’une heure…

Une solution particulièrement utile pour plusieurs secteurs : les transports, l’industrie pharmaceutique, le secteur hospitalier, mais aussi les objets usuels du quotidien,…

Par ailleurs, une nouvelle version est, elle, en cours de finalisation, celle-ci permettra de traiter également les textiles (Blouses, masques, etc…) renforçant encore la protection des personnes.

Le revêtement ici proposé étant une céramique, il est très résistant et par voie de conséquence extrêmement durable.