Une nouvelle matière créée à partir de la revalorisation des plastiques thermodurcissables

Environnement
Description

Jusqu’à présent, les plastiques thermodurcissables (époxy, bakélites, caoutchoucs vulcanisés) n’étaient pas recyclables. En effet, ils ne peuvent être mis en œuvre qu’une seule fois et deviennent infusibles et insolubles après polymérisation. Une fois durci, le produit ne peut plus changer de forme. Dans la plupart des cas, en fin de vie, il est enfouit dans le sol.

Et pourtant, on en retrouve partout dans la vie courante et en très grands nombres : manches de poêles, prises et interrupteurs de courant, boules de billard, les thermodurcissables sont également présents dans les revêtements de sol, les colles et adhésifs, dans la fabrication d’éléments pour les avions, les fusées et les satellites ou dans celle des pipelines. Et interviennent encore dans la fabrication de circuits imprimés et de composants électroniques (puces, carte mémoire …) ainsi que dans la fabrication de skis, raquettes, planches à voiles, planeurs, clubs de golf et cannes à pêche.

L’innovation proposée

Reprocover est une PME innovante spécialisée dans le recyclage et la revalorisation des plastiques thermodurcissables, ce afin d’élaborer des produits finis à destination des infrastructures ferroviaires, des voiries et des aménagements urbains. 
Grâce à un procédé innovant breveté et développé en collaboration avec différents centres de recherches, l’entreprise réduit les déchets collectés à l’état de granules pour arriver ensuite, via un processus de compactage à très haute pression, à en faire un nouveau matériau :  le « Reprocessed ThermoSet / Thermodurcissables Revalorisés» (RTS).

Durant 4 ans – et moyennant l’injection de 8 millions d’euros dans le projet – une machine fut développée, permettant le mélange de granulats du thermodurcissable avec un liant. Un an plus tard, fin 2017, Reprocover achevait le développement du process, l’automatisait et développait sa nouvelle matière brevetée.

Avec cette nouvelle matière, Reprocover crée, notamment,  des produits finis pour le secteur ferroviaire, tels que des caniveaux à câbles et leurs couvercles, des passages à niveau, des chambres de visite,… Il réalise également des produits pour le secteur de la voirie, avec des protections de bouches incendie et de bouches à clé, mais aussi dans l’aménagement urbain avec des poubelles, pots de fleurs,… 

Plus légers, ces produits sont tout aussi résistants que les autres, tout en offrant une résistance à la flexion 20% plus élevées que son équivalent en béton. Anti-dérapants et drainants, ils permettent à l’eau de s’écouler facilement et de ne pas stagner sur la surface. Ils sont aussi résistants aux UV, au feu, aux fortes chaleurs et à l’électricité. Des solutions adaptées à tous types de terrains/situations (aux abords de routes, des chemins de fer, …) qui, en plus de leurs propriétés mécaniques remarquables et démontrées, favorisent la mise en place d’une économie circulaire durable. 

Le RTS permet ainsi de diminuer considérablement les coûts d’installation et de maintenance, ce qui permet un retour sur investissement directement positif.