Thierry Picaud
Thierry.picaud@medinbio.com

Rue Camille Hubert 7-9 boîte A - 5032 Gembloux

Une méthode innovante pour protéger les pommes de terre du mildiou

Entreprise
MEDINBIO sprl
Sortie
Avril 2018

CONTEXTE

On connait tous les travers des 2 systèmes agricoles : les agriculteurs conventionnels voudraient bien réduire leurs pesticides mais sont dans l’attente de preuve équivalente et que les agriculteurs bio sont en mal de rendement ce qui génère des prix de ventes élevés.

Les rendements en agriculture biologique sont plus faibles qu’en agriculture dite conventionnelle, et surtout industrielle. La différence atteint un sommet pour les céréales dans un pays à haut rendement comme la France : en blé, facilement 60 % de moins. Au niveau mondial, des études se multiplient et font ressortir un écart qui est globalement de l’ordre de 20 %.

L'INNOVATION PROPOSEE

Une PME de Gembloux, MEDINBIO en lien avec des universités, des centres de recherches et des producteurs soucieux de réduire les pesticides, a développé une « approche système » qui ambitionne de réunir les deux agricultures.

Elle permet de maintenir des standards de production du conventionnel avec l’utilisation de produits naturels ou de booster l’agriculture bio.

L’entreprise du parc scientifique Créalys vient de déposer une demande de brevet autour d’une innovation permettant de produire des pommes de terre sans avoir recours aux pesticides. Sous certaines conditions, ceci est à la portée de la plupart des agriculteurs conventionnels ou des agriculteurs «bio » qui peuvent ainsi approcher des rendements équivalents à ceux de l’agriculture traditionnelle.

La recherche agronomique a en effet récemment découvert que l’on peut renforcer une plante par le sol de la même manière que l’on peut renforcer notre intestin par des probiotiques : on assimile mieux et surtout on renforce nos défenses immunitaires grâce à ces micro-organismes utiles de la flore intestinale. Eh bien, pour les plantes, c’est presque pareil.

L’approche système combine des actions sur 3 grands piliers : le sol (elle stimule la rhizosphère et renforce la plante par la racine), le système de défense des plantes et la création d’actifs naturels destinés à lutter contre les ravageurs ou des pathogènes fongiques, comme le mildiou…

Pour ce 3e pilier, Medinbio a développé Euclean. Composé de plantes riches en huiles essentielles et en minéraux, ce produit est déjà en cours de déploiement en France. Et cela fonctionne. A titre d’exemple cette approche système a permis de produire l’année dernière, 500 000 barquettes de fraises et plusieurs centaines de milliers de sacs de pomme de terre sans pesticide.