Fabian Renaux
fabian.renaux@ionics-group.com

1 rue des alouettes - 4042 Liers

Une torche plasma plus efficace et moins énergivore

Entreprise
Ionics
Sortie
2017

CONTEXTE

Le plasma est un gaz électriquement neutre, composé d’un mélange de particules neutres, d’ions positifs et négatifs et d’électrons. Le plasma parfois surnommé le quatrième état de la matière est obtenu naturellement à haute température. Représentant près de 99% de l’univers, les plasmas existent soit à l’état naturel (couronne solaire, Soleil, intérieur des étoiles, ionosphère, intérieur des naines blanches...), soit en laboratoire où ils sont généralement produits par des décharges électriques.

Selon le taux d’ionisation, on distingue deux grandes catégories de plasmas, les plasma dit chaud qui affichent des températures de l'ordre de 10 000 °C au cœur et les plasmas dits « froids ».

L’étude, les techniques de production et l’application des plasmas ne cessent de prendre de l’ampleur dans les domaines de la recherche comme dans l’industrie. Nous pouvons en autres citer le développement de lasers, la gravure de circuits micrométriques dans l’industrie électronique, le dépôt de couches dans l’industrie verrière, de l’emballage ou métallurgique, la stérilisation d’outils chirurgicaux ou encore la synthèse de « polymère plasma » pour la culture microbiologique ou pour le recouvrement d’implants.

L'INNOVATION PROPOSEE

Parmi les diverses techniques de plasmas utilisées et développées chez Ionics, l’entreprise développe, entre autres, une nouvelle technologie de torche plasma : l’IONJET. Celle-ci permet notamment d’augmenter les propriétés d’adhésion (ou de collage) et d’imprimabilité d’une surface et ce, même si celle-ci et constituée d’un matériau inerte tels que les polymères fluorés ou le silicone. Cette torche plasma atmosphérique, basée sur la technologie micro-ondes, génère, contrairement aux torches plasma classiques, un plasma directement à la sortie de la torche. Les espèces énergétiques actives (ions, radicaux, photons…) sont de ce fait générées au plus près du substrat pour un effet maximal.

Utilisable à l’air ou à l’argon, l’IonJet est efficace à faible puissance. Le système consomme peu d’énergie et de gaz : 2L/min de gaz et, au maximum, 200W de puissance.

Silencieuse en fonctionnement, l’IonJet peut être utilisée en laboratoire ou en industrie sans précautions particulières et ne requière pas une installation coûteuse. Les développements en cours visent l’utilisation de l’IonJet pour la réalisation de dépôts métalliques à partir de poudres ou de fils.